Actualités

Retour à la liste des actualités
14/11/2016

NOUVELLE VISITE ANIMÉE : VOYAGE D'UNE GOUTTE D'EAU

La visite animée « Voyage d’une goutte d’eau » est dorénavant proposée aux cycles 3 et 4, avec une version enrichie pour les collégiens.
En 1h30 dans le parcours de l’aquarium, les élèves découvriront les phénomènes qui régissent la formation des courants et la circulation océanique grâce à diverses expériences dont ils seront acteurs.
En suivant le trajet d’une goutte d’eau, d’interrogation en hypothèses, d’expériences en constatations, les élèves comprendront de quelle manière se forment les courants de surface, comment plongent ces courants dans les profondeurs et comment les eaux des profondeurs parviennent-elles à remonter en surface ?
Afin d’enrichir la version précédente et pour aller plus loin dans les explications, des mesures ont été ajoutées au cours des expériences (salinité, température, densité, volume), ainsi que des calculs sur la quantité d’eau évaporée annuellement en Méditerranée.

Que se passe-t-il lorsque de l’eau douce rencontre de l’eau salée ?

La question se pose notamment dans les estuaires et les embouchures de fleuves. Afin d’obtenir de l’eau salée telle qu’elle l’est en Méditerranée, les élèves pèseront et ajouteront eux-mêmes les grammes de sel nécessaires, puis mesureront les densités.
L’expérience qui suivra permettra de mettre en exergue que l’eau douce, étant moins dense que l’eau salée, reste en surface, momentanément !

 

 


Qu’en est-il lorsque des eaux chaudes rencontrent des eaux froides ?

Après avoir émis des hypothèses, mesuré les températures et les densités, les élèves assisteront à la rencontre des eaux chaudes et des eaux froides.

Dans un premier temps, les eaux échangent quasiment leur place.
Puis, lentement, dans un mouvement de balancier, l’équilibre se crée pour donner, in fine, deux couches distinctes.
Les eaux froides restent en profondeur tandis que les eaux chaudes sont
cantonnées à la surface.

Mais alors, quels phénomènes provoquent ce que l’on nomme le tapis roulant océanique ? Comment les eaux de surface peuvent-elles plonger dans les profondeurs et inversement les eaux des profondeurs remonter en surface ?

 


Parce qu’ils ne transportent pas que des gouttes d’eau, les courants ont un impact sur la répartition de la biodiversité, ainsi que sur celle des déchets.

Lorsque les eaux profondes remontent en surface, c’est tout un cortège de nutriments qui parvient à la lumière du jour et provoque un foisonnement de vie ayant pour origine le phytoplancton, point de départ de nombreuses chaînes alimentaires...
Les océans sont également parsemés de déchets. Sous l’effet des courants et des gyres océaniques ces déchets s’accumulent jusqu’à former des plaques grandes comme des continents, quelles en sont les conséquences ? Que faire pour en limiter l’expansion ?

 



 

 

 

 

Autant de questions et d’interrogations auxquelles l’animateur apportera des éléments pour échafauder les réponses et nourrir le débat.